1 semaine à Istanbul.

Partager cet article

Istanbul, ville merveilleusement belle et riche, à la croisée des civilisations – un de mes plus beaux voyages à ce jour. J’avais envie de chanter “Prince Ali oui c’est bien lui” à chaque coin de rue tellement ça me fait penser à Aladdin (oui je sais ça se passe pas en Turquie mais ça correspond un peu à mon imaginaire du Moyen-Orient).

Je vous propose une visite qui allie des sites très connus et où il est inenvisageable de ne pas aller si c’est votre première fois à Istanbul, à des sites méconnus qui ont fait chavirer mon voyage. Cette visite a été faite en décembre pour le nouvel an.

Istanbul, wonderful and rich city, at the crossroads of civilizations – one of my greatest trips at this day. I felt like singing “Prince Ali, fabulous he, Ali Ababwa” at every street corner because it made me think about Aladdin (Yes I know this is not taking place in Turkey but it corresponds to my imaginary of Middle-East).
I’m offering a visit which combines very well-known sites where you can’t not go if this is your first time in Istanbul, and less known sites which made my travel rock. This visit was during December for the new year’s eve.

I. LA VIEILLE VILLE / THE OLD TOWN

1. SERBETHANE

On commence par le sud sud de la vieille ville, avec un café restaurant très chouette, le Şerbethane. Nous y sommes allés en fin de soirée, après avoir mangé, je ne peux donc pas vous parler de la nourriture qui y est servie, en revanche nous y avons pris un thé et fumé un narguilé et c’était vraiment top. L’ambiance y est très bonne et les serveurs étaient vraiment trop sympas, on nous a proposé de faire des bulles avec notre narguilé et il n’en a pas fallu plus pour me divertir toute la soirée. On nous a même laissé y jouer aux cartes.

Le cadre est très agréable, des murs en vieilles briques, de jolis fauteuils/canapés anciens, et des prix très très abordables. C’est un endroit que je recommande vivement dans la vieille ville si vous souhaitez vous détendre et fumer un narguilé après une bonne marche.

Adresse : No:, Sultanahmet Mh., Torun Sk. No:117, 34122 Fatih/İstanbul
Site web : http://serbethane.net/

Let’s start with the south south of the old town, with a café/restaurant very nice, the Şerbethane. We went there at late evening after we ate, so I can’t tell you about the food served there, but we had a tea a smoked a hookah there and it was really great. The atmosphere is very good and the waiters are sooo nice, they offered us to make bubbles with our hookah and I didn’t anything more to be amused all evening. They event let us play cards there.
The setting is very pleasant, with old bricks walls, nice ancient chairs/sofas, and prices are very very affordable. It’s a place I would highly recommend in the old town if you like to chill and smoke a hookah after a good walk.
Location: No:, Sultanahmet Mh., Torun Sk. No:117, 34122 Fatih/İstanbul
Website : http://serbethane.net/

2. ARASTA BAZAR

Juste à côté de café/restaurant, vous pourrez aller vous balader dans le Arasta Bazar, moins connu que le Grand Bazar et le Bazar aux épices (voir plus bas), il est bien plus petit mais très très joli et découvert. On y fait de plus ou moins bonnes affaires (il faut comparer disons) mais tout est tellement beau que juste de s’y promener ça rend heureux.
Et puis, ça permet de se mettre en jambe pour visiter les deux merveilles qui se trouvent juste à côté (cf. 5.)

Adresse : Sultanahmet Mh., Arasta Çarşısı No:143, Fatih/Istanbul

Just next to this cafe, you can go for a walk in the Arasta Bazar, less known than the Grand Bazaar and the Spice bazar (see below), it is way smaller but very very nice and open-air. You can make more or less good deals there (you have to compare) but everything is so beautiful that just walk there makes happy.
And it allows to warm up to visit the two gems that are just next to it. (cf. 5.)
Location: Sultanahmet Mh., Arasta Çarşısı No:143, Fatih/Istanbul

3. MESALE CAFE

A la sortie de l’Arasta Bazar se trouve un autre café génial où vous pourrez vous arrêter 5 minutes voire 5 heures : il s’agit du Mesale Cafe. Sous un chapiteau ouvert, assis sur des coussins/canapés aux couleurs chaudes à l’extérieur,  toute la salle à peu près fume un narguilé, des musiciens jouent, les gens chantent, et des derviches tourneurs tournent; bref la quintessence du café turc (dans mon imaginaire évidemment).

On a tellement adoré cet endroit qu’on y est retournés plusieurs fois. Les mets sont excellents et très peu chers. C’est donc une pépite au sein de la vieille ville qui est surtout peuplée d’attrape touristes.

Bref, ALLEZ-Y.(C’est ouvert jusque tard et bien qu’on eut été en hiver il faisait très bon)

Adresse : Arasta Carsisi No:45 Sultanahmet, Istanbul

At the exit of Arasta Bazaar you’ll find another very great cafe where you can stop by for 5 minutes or 5 hours : It’s the Mesale cafe. Under an opened tent, seated on cushions/couches with warm colors, almost the entire room was smoking a hookah, musicians were playing, people singing, whirling dervishes whirling. In short, the quintessence of the tukish cafe (in my imaginary of course).
We loved this place so much that we came back there several times. Food is excellent and very cheap. This is thus a jewel within the old town which is mostly made of tourist traps.
GO THERE. (it’s open until late)
Location: Arasta Carsisi No:45 Sultanahmet, Istanbul

4. ELIF CAFE

Elif cafe est situé juste à coté du Mesale, et c’est une autre très bonne adresse pour manger un petit bout ou prendre un verre. C’est un endroit découvert quand il fait beau mais ils peuvent aussi le couvrir en cas de mauvais temps, c’est donc très agréable quoiqu’il arrive !

Des petits canapés confortables, et des mets pas très chers. Nous y avons petit déjeuner avec des menemens très bon (il s’agit d’une sorte d’omelette avec des légumes et épices) et des jus fraichement pressés, et puis un chat à côté (oui oui oui).

Adresse : Sultanahmet Mh., 34122 Fatih/İstanbul

Elif Cafe is located right next to the Mesale, and this is an other very good address to eat something or have a drink. It is uncovered when the weather is nice, but they can also cover it in case of bad weather, it’s then very pleasant no matter what !

Confy small couchs, and cheap food. We had a breakfast there with very good menemens (wich is a kind of omelette with vegetables and spices) and freshly squized juices, and a cat next to us (yes yes yes).
Location: Sultanahmet Mh., 34122 Fatih/İstanbul

5. MOSQUEE BLEUE + EGLISE SAINTE-SOPHIE

Oui bon je sais, c’est censé être un itinéraire en dehors des sentiers battus, mais ces deux monuments sont tellement impressionnants que je me dois de leur faire honneur et de les mentionner (ils y tiendraient.).

Ok yes I know this is supposed to be an itinerary off the beaten track, but those two monuments are so impressive that I owed them to mention them (they would want it.).

La Mosquée bleue, une merveille architecturale que l’on doit à l’architecte Sedefhar Mehmet Ağa construite entre 1609 et 1616. L’extérieur avec ses six minarets, ses coupoles et ses demi-dômes est d’une harmonie parfaite, confortable ; l’on pourrait rester des heures à la contempler. L’intérieur, bleu donc, nous donne à voir des motifs superbes. Ma première expérience dans une mosquée, je peux le dire j’ai été subjuguée.

Entrée gratuite.
Bien regarder les heures de prières car elle ferme à ce moment-là.  Autrement, ouverte H24.
Adresse : At Meydanı No:7, 34122 Fatih/İstanbul

The Blue Mosque, an architectural wonder we owe to the architect Sedefhar Mehmet Ağa, built between 1609 and 1616. The outside with its six minarets, its cupolas and half-domes is so perfectly harmonious that we would stay watch it for hours.
The inside, blue then, let the visitor see wonderful patterns. My first experience in a mosque, and I can say it I was captivated.
Have a good look to the prayers times because it closes then. Otherwise it is open all day.
Location: At Meydanı No:7, 34122 Fatih/İstanbul

Face à elle trône la fabuleuse Eglise Sainte-Sophie, merveille parmi les merveilles (et que celui qui en a marre des superlatifs s’arrête là parce que ça ne va pas aller en s’arrangeant). Ancienne église chrétienne construite au IVe siècle, elle devient mosquée au XVe siècle.

Et c’est justement ce qui fait toute la beauté du lieu. Le mélange de cultures, de religions est absolument fantastique et surtout très émouvant. L’intérieur fait se côtoyer signes chrétiens et musulmans, décors typiques des églises (telle une mosaïque du Christ pantocrator) avec celui typique des mosquées.
Les matériaux sont somptueux, ça se comprend lorsque l’on sait que l’empereur Constantin avait fait venir les plus beaux et plus chers matériaux de tout l’Empire (ce qui avait valu à ses administrés d’en payer fortement le prix, merci à eux.).

Entrée payante (puisque c’est désormais un musée) : environ 12€ (40TL)
Adresse : Sultanahmet Mh., Ayasofya Meydanı, Fatih/İstanbul
Site web : http://www.hagiasophia.com/

Facing the Blue Mosque, the fabulous Hagia Sophia take centre stage, wonder among wonders (and if you think I’m using too many superlatives you should leave now because it won’t get better). Former christian church built in the IVth century, it becomes a mosque at the XVth century.
And this is exactly what makes the beauty of this place. The mix of the different cultures and religions is absolutely fantastic and above all,very moving. The inside makes christian and moslem signs standing alongside, as well as typical decors of churchs (as a mosaic of Pantocrator Christ) with the one typical of mosques.
Somptuous materials, which we can understand when we know that the Emperor Constantin had brought the most beautiful and expensive material from all the Empire (which costed its citizen a high price, we can thank them).

There is an entrance fee (since it’s today a museum): 40TL
Location: Sultanahmet Mh., Ayasofya Meydanı, Fatih/İstanbul
Website: http://www.hagiasophia.com/

6. CITERNE BASILIQUE / BASILICA CISTERN

En remontant vers le nord et à quelques minutes à pieds de la à se trouve la Citerne Basilique. C’est un endroit très prisé des touristes (à mon grand désarroi car ça grouillait vraiment de monde) mais l’endroit est tout de même à voir; une ancienne citerne souterraine construite en 532 à l’époque de l’empereur Justinien.
Résultat, un lieu incroyable où des centaines de colonnes de pierre viennent soutenir des arcs et des voutes en brique. Deux colonnes en particulier sont sculptées d’une tête de médusa très mystérieuse. Y’a aussi une colonne qui pleure (ouais bon.).
S’il n’y avait pas eu autant de monde l’endroit aurait pu être réellement magique. Je conseille donc d’y aller très tôt afin de pouvoir profiter à fond de ce lieu majestueux. La visite est assez rapide néanmoins.
Le + : on peut y prendre un thé

Entrée payante : 6€ / 20TL
Adresse : Alemdar Mahallesi, Yerebatan Caddesi, No:1/3, Istanbul
Site web: http://yerebatansarnici.com/

Going up to the North and at only few minutes by walking from there is the Basilica Cistern. This place is very popular with tourists (to my dismay because it was very crowded) but this is a must see anyway; an old cistern built in 532 at the time of Emperor Justinian.
The result is an incredible place where hundreds of stone columns are maintaining arches and vaults. Two columns especially are sculpted with mysterious Medusa head. There’s also a columns weeping (yeah right.).
If there weren’t so many people this place could have been really magical. I advise you to go there very early so that you can enjoy fully this majestuous spot. The visit is quite quick nevertheless.
The + : you can have a cup of tea there

Entrance fee : 20 TL
Location: Alemdar Mahallesi, Yerebatan Caddesi, No:1/3, Istanbul
Website : http://yerebatansarnici.com/

7. PALAIS TOPKAPI / TOPKAPI PALACE MUSEUM

Si vous remontez encore un peu plus vers le nord, vous y trouverez le Palais Topkapi qui est la résidence principale et officielle du sultan ottoman, construit entre 1465 et 1853. Bon je ne vais pas en parler des heures, tout est grandiose et somptueux. Le seul (gros) point noir c’est le monde. Bondé de visiteurs, on doit faire la queue pour visiter à peu près tout. Du coup ça gâche quand même pas mal le plaisir de la visite. De plus nous l’avons fait en hiver et les jardins n’étaient donc pas fleuris, au printemps ou en été ça doit être encore plus beau !

C’est très très grand donc comptez une matinée ou après-midi entière si vous voulez tout faire.

Prix d’entrée : 40 TL + 25TL si vous voulez visiter le harem
Adresse : Topkapi Sarayi, Cankurtaran Mh., 34122 Fatih/Istanbul
Site web : http://topkapisarayi.gov.tr

If you go up to the north a little bit, you’ll find the Topkapi Palace which is the principal and official residence of the Ottoman sultan, built between 1465 and 1853. Well I won’t talk about it for hours, everything is magnificent and sumptuous. The only (big) problem is the crowd. full with visitors, we have to make the line to visit almost everything. Plus, we visited it in winter and so the gardens weren’t blooming,during spring or summer it must be even more beuatiful !
It’s very very wide so count on a morning or an aftenoon if you wan to visit everything.
Entrance fee: 40 TL + 25TL if you want to visit the harem
Location: Topkapi Sarayi, Cankurtaran Mh., 34122 Fatih/Istanbul
Website: http://topkapisarayi.gov.tr

8. SETUSTU CAY BAHCESI

Encore plus au nord, tout près du Bosphore, un autre café vous attend : le Setustu Cay Bahcesi. Je n’y suis pas allée malheureusement et c’est très dommage parce qu’aux vues des photos le lieu a l’air magique. En face du Bosphore avec une vue magnifique, vous pourrez siroter votre çay (thé turc) tranquillement. Bon par contre apparemment le prix est assez elevé (10TL le thé au lieu de 3TL d’ordinaire), mais ici on paye le prix du cadre…

Adresse : Cankurtaran Mh., 34122 Fatih/İstanbul 

More to the north, just near the Bosphore, another cafe is waiting for you: the Setustu Cay Bahcesi. I didn’t go there unfortunately and this is a shame because at the view of the pictures this place looks magical. In front of the Bosphore with an amazing view, you can sip your çay (turkish tea) leisurely. However, the prices seem quite high (10TL for the tea which is 3TL usually), but you pay the price of the setting there…

Location: Cankurtaran Mh., 34122 Fatih/İstanbul 

9. CORLULU ALI PASA MEDRESESI

Le Çorlulu Ali Paşa Medresesi  vieux de 300 ans, est une sorte de passage, autrefois une école religieuse et devenu bazar au cours du 20e siècle. C’est très joli et il y a un café très agréable dans une cour extérieure, avec une profusion de belles lampes accrochées au plafond.

Adresse : Çorlulu Alipasa Medrese, Çarsikapi, Yeniçeriler Cad

The Çorlulu Ali Paşa Medresesi 300 years old, is a kind of passage, formerly a religious school it became a bazaar during the 20th century. It’s very nice and there is a pleasant cafe in a courtyard, with plenty of beautiful lights hanged on the ceiling.
Location: Çorlulu Alipasa Medrese, Çarsikapi, Yeniçeriler Cad

10. GRAND BAZAR / GRAND BAZAAR

On ne le présente plus, le Grand Bazar est le lieu incontournable de la vieille ville. Que vous souhaitiez faire des achats ou non importe peu, ce qu’il faut en retenir c’est l’avalanche d’objets, de luminaires, de tapis, de céramiques… Pour mes yeux occidentaux, ces motifs orientaux sont envoutants.
C’est une véritable ville dans la ville, avec des noms de rue, des restaurants, des cafés… Je n’ai pas de conseils précis pour vous y orienter, ou plutôt si, mon conseil est de vous y perdre. Pour les achats, c’est compliqué de vous donner mon avis, il y a des choses intéressantes et d’autres moins. Je n’ai pas réussi à marchander (j’ai découvert alors mon incompétence en la matière), mais mes amis avec qui j’y étais ont réussi à faire de belles affaires.

Si vous avez un petit creux (et d’ailleurs en fait plutôt un gros) et que vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à aller manger un kebab au Gaziantep Burc Kebap, c’est genre l’un des meilleurs kebabs que j’ai mangé à Istanbul. Par contre il faut faire attention parce qu’ils ont tendance à vous mettre plein de nourriture sur la table que vous n’avez pas commandé, donc si vous y touchez, vous payez. C’est apparemment comme cela que ça fonctionne dans les restaurants là-bas…
Par contre il faut le trouver, il est dans une petite ruelle du bazar : Parçacılar Sok. Kapalı Çarşı No:12
Je précise que question prix c’est très abordable. Donc je recommande ++ !

Adresse : Beyazıt Mh., İstanbul

We don’t introduce it anymore, the Grand Bazaar is a must see of the old town. Whether you want to shop there or not doesn’t matter, what you have to retain of it is the avalanche of objects, lightings, rugs, ceramics… For my western eyes, these oriental patterns are captivating.
This is a real city in the city, with streets names, restaurants, cafes… I don’t have any tips to find your way there, or perhaps yes, my advice would be to lose yourself in there. For the purchases it is complicated for me to give you my opinion, there are interesting things and some others less interesting. I haven’t succeed in bargaining (I found out then that I was incompetent for that), but my friends with whom I was managed to make good deals.
I you feel a little peckish (and in fact more a big) and you are there, don’t hesitate to go eat a kebab at the Gaziantep Burc Kebap, which it’s like one the best kebabs I ate in Istanbul. However, be careful because they tend to put a lot of food on the table that you didn’t order, and so if you touch it you pay for it (obviously.). Apparently this how it works in restaurants there…
You’ll have to look for the place, it is in a little street of the bazaar: Parçacılar Sok. Kapalı Çarşı No:12
And I want to point out that it is very affordable. So I recommend ++ !
Location: Beyazıt Mh., İstanbul

En sortant du Grand Bazar, n’hésitez pas à vous promener dans les rues alentours, vous y trouverez notamment le bazar aux livres, qui vous permettra de flâner et peut-être de repartir avec un beau-livre sous le bras. 

Adresse : Istanbul, Beyazıt Mh., 34126 Fatih/İstanbul

When you’ll exit the Grand Bazaar, don’t hesitate to walk in the surrounding streets, you’ll find the books bazaar in which you can stroll and maybe find a book to bring back. 

Location: Istanbul, Beyazıt Mh., 34126 Fatih/İstanbul

11. BUYUK VALIDE HAN – CARAVANSERAIL

Montez vers le nord , à 5 minutes de là un autre endroit magique vous attend.

Cet endroit, c’est LE lieu où j’ai passé mon meilleur moment à Istanbul. Il s’agit d’un caravansérail, c’est à dire un bâtiment qui accueille les marchands et pèlerins le long des routes. Bien souvent des magasins se trouvent au rez de chaussée et des chambres au premier étage.

Le Buyuk Valide Han est un peu différent puisque ce sont en fait des artisans qui y travaillent. Pour trouver l’endroit il faut se rendre derrière le grand bazar, et prendre un escalier en pierre. L’endroit n’est pas très connu des touristes (heureusement) donc vous n’y croiserez peut-être pas grand monde, ne pas hésiter quand même à monter. Le lieu semble sorti d’un autre temps, tout est très très vétuste mais c’est aussi ce qui donne son charme au lieu.

A l’étage, la magie commence, derrière des petites portes entrouvertes se trouvent les ateliers d’artisan, souffleurs de verre, métalliers, mosaïstes, etc. Poussez quelques portes en étant toujours aimable et en demandant l’autorisation, et un monde fabuleux s’offre à vous. Vous pourrez voir les artisans en action, en train de réaliser des narguilés, des luminaires, et toutes ces choses que vous voyez vendues sur les bazars ensuite.

C’était déjà magnifique de pouvoir observer cela, mais la visite ne s’arrête pas là; au fond d’un couloir se trouve une porte un peu plus importante que les autres et un petit monsieur devant. Lui ne parle pas un mot anglais, si bien qu’on a cru qu’il nous proposait d’aller aux toilettes et de lui refuser gentiment sa proposition. Mais heureusement je savais qu’il y avait un endroit bien plus beau qui se cachait quelques part et nous avons compris qu’il nous proposait en réalité autre chose : de monter sur les toits moyennant 2 TL chacun.
Vite vite nous acceptons, nous montons, et là, là… La beauté sous sa plus pure expression. Un paysage exceptionnel où se conjuguent toits vétustes et vue sur les plus belles mosquées de la ville : la définition du sublime selon moi. Bref c’était génial, et ça restera longtemps un de mes plus beaux souvenirs.

Y aller assez tôt car je crois que l’endroit ne ferme pas très tard (nous y sommes retournés une fois vers 16h et c’était fermé, mais en même temps il neigeait beaucoup).
Adresse : Valide Han,

Go up to the north, at 5 minutes from there an other magical place waits for you.

This place is THE place where I spent my best time in Istanbul. This is a caravnserail, which is a building hosting merchants and pilgrims along the roads. Very often shops are on the ground floor and bedrooms on the first floor.
The Buyuk Valide Han is slightly different since it is actually craftmen who work there. Tofind this place you need to go behind the Grand Bazaar and take a stone stairs. The place is not very known from tourists (luckily) so you won’t see a lot of people there, but don’t hesitate to climb the stairs anyway. The place seems like coming out from another century, everything is very very dilapidated but this is also what gives its charm to the place.
Up there the magic begins, behind ajar little doors you’ll find craftmen workshops,glassblowers, metalworkers, mosaic workers, etc. Push some doors being always kind and asking the permission and you’ll have access to a wonderful world. You’ll be able to see craftmen in action, making narguiles, lightings, and all those things you can see soled on the bazars.

It was already awesome to be able to observe this, but the visit did not stop there; at the end of a corridor is a little more important than the others with a little man in front of it. He doesn’t speak english, so that we thought he were offering us to go to the restrooms and us to refuse kindly his proposition. But fortunately I knew that somewhere in here were hiding a way more beautiful place and we got that he was actually offering us something else: going on the roofs for 2TL each.
We accepted very quickly, and there, there… Beauty in its purest form. An exceptional landscape combining antiquated roofs and a view on the most beautiful mosques of the city: the definition of sublime to me. Anyway, it was great and it will remain for a long time one of my greatest memory.

You should go there early enough because I think that the place closes not too late (we went back there once around 4pm and it was closed, but it was snowing a lot).
Location: Valide Han,

13. MOSQUEE SULEYMANIYE / SULEYMANIYE MOSQUE

En continuant vers l’ouest vous arriverez au niveau de la Mosquée Süleymaniye, construite par l’architecte Sinan entre 1550 et 1557. On la voit très bien du Bosphore car elle domine la ligne d’horizon de la Corne d’Or et le peu que l’on puisse dire c’est qu’elle vraiment magnifique (oui je sais je vais devoir trouver des synonymes au mot magnifique). Des proportions harmonieuses dues au fait que Sinan a fait soutenir son dôme principal par d’autres dômes et demi-dômes. Si bien que de l’extérieur la mosquée fait pensée à une cascade de dômes. La rondeur du tout est très agréable à l’œil ; c’est d’ailleurs ce que j’apprécie dans l’architecture des mosquées cette rondeur, et presque douceur des formes, nous qui sommes habitués à voir des églises dont le but premier est de s’élever le plus haut possible.

L’intérieur est tout aussi grandiose, les dômes et coupoles visibles à l’extérieur l’étant  aussi à l’intérieur, encore soulignées par la beauté des ornementations. Ce qui nous a par contre un peu interpellés, c’est la place attribuée aux femmes pour la prière. Alors que les hommes ont pratiquement tout l’espace de la mosquée pour prier, les femmes elles sont reléguées au fond de la mosquée sur une toute petite parcelle cachée par des barrières en bois, sympa. Mais bon le but ici n’est pas de refaire le monde…

Adresse : Süleymaniye, Prof. Sıddık Sami Onar Cd. No:1, 34116 Fatih/İstanbu

Keeping on the west you’ll arrive at the Süleymaniye Mosque, built by the architect Sinan between 1550 and 1557. We see it very well from the Bosphore since it dominates the landscape of the Golden Horn, and the less we can say is that it is really beautiful (yeah I know I’ll have to find a synonym to the word beautiful very soon). Harmonious proportions due to the fact that Sinan made its principal dome supported by other domes and half-domes. The roundness of it all is very pleasant for the eye; which is by the way what I appreciate in mosque’s architecture, this roundness and almost sweetness of the shapes, as I am used to see churches whose first goal is to rise the highest possible.

The inside is stunning as well, the domes and cupolas visible we see from the outside are also visible inside, underlined by the beauty of the ornaments. What called us a bit however, was the place given to women for pray. Whereas men have almost the whole space in the mosque to pray, women are relegated at the end of the mosque on a tiny plot hidden with wood barriers, nice. Anyway, the goal here is not to remake the world…

Location:  Süleymaniye, Prof. Sıddık Sami Onar Cd. No:1, 34116 Fatih/İstanbul

14. DARRUZZIYAFE OU MANGER DANS UNE MOSQUEE / EATING IN A MOSQUE

Juste à côté, un restaurant, le Darruziyafe, tout à fait particulier puisqu’il siège dans les dépendances de la mosquée Süleymaniye. Diner ou déjeuner sous les arcades d’une mosquée doit être une expérience particulièrement intéressante, une sorte de havre de paix.Il y a une partie extérieure très jolie mais également une partie intérieure où vous pourrez manger sous les dômes. Je n’ai pas testé ce restaurant car la partie extérieure me tentait plus que celle intérieur et malheureusement il faisait bien trop froid, mais si vous avez la chance d’aller à Istanbul pendant les beaux jours n’hésitez pas !

Adresse :  Sifahane Street No:6 | Süleymaniye, Istanbul 34430
Site internet : http://www.daruzziyafe.com.tr/

Just next to it, a restaurant, the Darruziyafe, quite particular since it sits in the outbuildings of the mosque Süleymaniye. Having a lunch or dinner under the arcades of a mosque might be a quite interesting experience, a kind of safe haven. There is a very nice outdoor part but also a indoor part to eat under domes. I haven’t tested this restaurant because the part outdoors and attracted me more than the indoor one, and it was way too cold. But if you are lucky enough to be in Istanbul during warm days don’t hesitate !

Location:  Sifahane Street No:6 | Süleymaniye, Istanbul 34430
Website: http://www.daruzziyafe.com.tr/

15. UN NARGUILÉ SUR LE TOIT / A HOOKAH ON THE ROOF

A quelques pas de là, je voulais aller sur un rooftop qui donnait une vue prodigieuse sur la Mosquée Süleymaniye : le Sultan Teras Cafe. Malheureusement l’endroit était fermé, certainement parce que nous étions en hiver. Si par chance vous y êtes pendant les beaux jours et que l’endroit est ouvert, n’hésitez pas à monter, la vue semble à couper le souffle (voir photo ci-après.). Vous avez aussi le Hüsnü Ala Cafe restaurant qui a l’air d’être une terrasse très sympathique avec une belle vue et des sièges colorés.

Pour notre part nous avons décidé de monter dans l’un des nombreux rooftops qui surplombent le Bosphore dans cette partie de la ville (elle-même très en hauteur), au Cafe Şehrim İstanbul. Bon autant dire que nous étions tous seuls et qu’il ne faisait pas très chaud, mais la vue était incroyable. Pas de coucher de soleil de ce côté-là, mais une lumière douce et belle. Puis, quand l’appel à la prière des Muezzins retentit au même moment dans tout Istanbul, cela devient magique. L’écho qu’on en a de là-haut est incroyable, juste pour ça ça mérite d’y monter. Et puis pour fumer un bon petit narguilé devant une superbe vue aussi.

Adresses :

  • Sultan Teras Cafe : Süleymaniye Mah. Fetva Yokuşu No:29 Süleymaniye, 34200 Istanbul
  • Hüsnü Ala Cafe : Fetva Yokusu/Nazıl ismet No:12, Murat Efendi Sk., 34134 Fatih/İstanbul
  • Cafe Şehrim İstanbul : No:, Demirtaş, Nazır İzzet Efendi Sk. No:9, 34134 Fatih/İstanbul

(Présentés dans l’ordre sur les photos ci-dessous)

A few steps from there, I wanted to go up on a rooftop which has a prodigious view on the Mosque Süleymaniye : the Sultan Teras Café. Unfortunately the place was closed, probably because we were in winter. If by luck, you are there during warm days and the place is open, don’t hesitate to go up, the view looks breathtaking (see photo below). You also have the Hüsnü Ala Cafe restaurant which seems to be a very nice terrace with beautiful view and colored chairs.

As far as we are concerned, we decided to go up on one of the numerous rooftops that are overhanging the Bosporus in this part of the town (itself very high), at the Café Şehrim İstanbul. Well let’s face it, we were alone up there and it was a little cold, but the view was incredible. No sunset from this side, but a sweet and gorgeous light. And then,  when the prayer’s call of the Muezzins sounds at the same time, it gets magical. The echo we have from up there is fantastic, just for this it deserves to go up there. And also to smoke a good hookah in front of a superb view.

Locations:

  • Sultan Teras Cafe : Süleymaniye Mah. Fetva Yokuşu No:29 Süleymaniye, 34200 Istanbul
  • Hüsnü Ala Cafe : Fetva Yokusu/Nazıl ismet No:12, Murat Efendi Sk., 34134 Fatih/İstanbul
  • Cafe Şehrim İstanbul : No:, Demirtaş, Nazır İzzet Efendi Sk. No:9, 34134 Fatih/İstanbul

(Shown in the order on the pictures below)

16. BAZAR AUX EPICES / EGYPTIAN BAZAAR

Le Bazar aux épices, autrement appelé le bazar égyptien, est le deuxième marché couvert de la ville après le Grand Bazar. On y trouve plein de choses à manger (ce qui le différencie du Grand Bazar où ce sont plus des objets qui sont vendus), et notamment évidemment des épices, mais aussi des sucreries comme des loukoums. Un plaisir pour les sens, mais y aller tôt je pense car il y a beaucoup beaucoup de monde.

Adresse : Ragip Gumuspala Cad. Eminonu/Cagaloglu, Fatih, Istanbul

The Egyptian bazaar is the second covered market of the city after the Grand Bazaar. There you can find a lot of things to eat (which differs from the Grand Bazaar where this is more objects that are sold), and espacially spices obviously, but also sweets like loukoums. A pleasure for senses, but go there early because it is very very crowded. 

Location: Ragip Gumuspala Cad. Eminonu/Cagaloglu, Fatih, Istanbul

17. MOSQUÉE DE RUSTEM PACHA / RUSTEM PASHA MOSQUE

En remontant à l’ouest, une autre mosquée vaut le coup d’être visitée pour ses très belles faïences d’Iznik. Petite certes, elle est en fait un des chefs d’œuvre de l’art ottoman grâce à ses proportions et ses décorations.

En plus de cela, la mosquée se trouve au-dessus d’une charmante arcade de magasins et d’une rue bordée de caravansérails dont la construction remonte parfois à l’époque byzantine, et où vous pourrez vous promener après la visite.

Adresse : Rüstem Paşa Mah., Hasırcılar Cd. Rüstem Paşa Cami No:62, Fatih/İstanbul

Going up to the west, an other mosque that worth being visited for its beautiful Iznik earthenware. Little obviously, it is in fact one the Ottoman art masterpiece thanks its proportions and decorations.
Furthermore, the mosque happens to be on top of a lovely shops arcade and of a street lined with caravanserails which has been built during Byzantine era, and where you can stroll.
Location: Rüstem Paşa Mah., Hasırcılar Cd. Rüstem Paşa Cami No:62, Fatih/İstanbul

18. SARDINE SUR LE PORT / SARDINE ON THE HARBOUR

On finit notre visite de la vieille ville par l’incontournable port, tout au nord de la ville, où vous pourrez manger des sandwichs à la sardine pour presque rien. Surtout, le cadre est génial : en fait vous aurez tout le long du port, des petites baraques-bateaux, sortes de restaurants de fortunes, où vous pourrez vous asseoir presque au ras du sol pour manger vos sandwichs. Personnellement j’ai adoré l’ambiance même si c’était l’effervescence, et puis manger une sardine sur le port ça n’a pas de prix pour la parisienne que je suis. Nous avons mangé à la première baraque que nous avons trouvé, il s’agissait du Galataturka cafe bar, mais il y en a des similaires un peu partout sur la place.

Adresse :  Yeni Galata Köprüsü No:1, Fatih/Istanbul

We end our visit of the old town by the inevitable harbour, at the nord of the old town, where you can eat sardine sandwiches for almost nothing. Above all, the setting is great : you’ll see all along the port small shacks-boats, sorts of makeshift restaurants, where you’ll be able to seat on chairs almost on the ground to eat your sandwich. Personally I loved the atmosphere even if it was buzzing, and eating a sardine on the port is priceless for the parisian I am. We ate at the first shack we saw, it was the Galataturka Cafe Bar, but there are similar ones everywhere on the place. 

Location: Yeni Galata Köprüsü No:1, Fatih/Istanbul

II. RIVE MODERNE

19. PONT DE GALATA / GALATA BRIDGE

On passe de la vieille ville riche en splendeurs du passé, à la ville moderne vibrante et branchée, grâce au pont de Galata, qui est à faire à pied car il révèle de très beaux paysages d’un côté comme de l’autre. Bon quand je l’ai traversé il faisait nuit et une tempête de neige était en court, mais je ne regrette pas car j’ai eu la chance de voir successivement : des pêcheurs résistant à la tempête de neige, un feu d’artifice derrière la Suleymaniye incroyable, et les lumières de la vieille ville s’illuminer.
Je ne saurais vous dire combien de temps cela met à traverser car je me suis arrêtée à de nombreuses reprises (tant pour me reposer de la tempête de neige que pour admirer le paysage), mais même si c’est un peu long ça vaut le coup et ça fait une belle transition entre la rive ancienne et celle moderne.

La rive moderne est plus une histoire de ballades et appelle à flaner dans les rues. J’y ai, paradoxalement, moins d’adresses à vous donner mais je vais quand même essayer.

We are moving from the old town rich with wonders of the past, to the modern shore vibrant and trendy, thanks to the Galata Bridge, which you need to do by walking since it reveals great views on both sides of it. Well, when I crossed it it was at night and there were a snow storm, but I don’t regret it because I had the chance to see successively:  fishermen resisting to the storm, amazing fireworks  behind the Süleymaniye, and the lights of the old town illuminating.
I couldn’t tell how long it is to cross the bridge because I stopped several times (to rest from the storm as well as to admire the landscape), but even if it’s a little long it’s worth the shot and it makes a great transition between the old shore and the modern one.
The modern shore is more a story of strolling and wandering into the little streets. I paradoxically have less addresses to give you, but I’ll give it a try anyway.

20. GALIP DEDE CADDESI

Une petite rue pavée et pentue, très mignonne et longée de boutiques et restaurants. Bon quand il neige c’est une autre histoire qui nous a valu quelques gamelles. Elle débute tout au sud de la rive moderne et vous emmène jusqu’à la fameuse rue Istiklal.
Vous y trouverez également des magasins d’instruments, nous avons poussé la porte d’une d’entre elles et avons pu écouter un monsieur qui voulait acheter un instrument traditionnel turc (dont je ne sais plus le nom) nous jouer des petits morceaux. C’était bien chouette.
Adresse : Galip Dede Cd., Beyoğlu/İstanbul

A little paved and sloping street , very cute and lined with shops and restaurants. Well when it’s snowing it’s an other story which made us come a real cropper. It starts at the very south of the modern shore and leads you towards the famous Istiklal street.
You’ll also find instruments stores, we pushed the doors of one of them and we could listen to a man who wanted to buy a traditional Turkish instrument (which I don’t remember the name) play us pieces of music. It was quite nice.
Location: Galip Dede Cd., Beyoğlu/İstanbul

21. CAFE PRIVATO

Si vous voulez manger un excellent petit déjeuner turc, qu’on appelle aussi Kahvalti, dirigez vous vers ce café restaurant, situé au sud de la rive moderne. Non seulement l’intérieur est trop mignon et lumineux, mais en plus ils servent un petit déjeuner incroyable : bon et copieux. Le prix est aux alentours de 17€ le menu petit déjeuner tout de même, mais bon on ne mange plus de la journée après ça. C’était un super moment de convivialité autour de plein de petits mets sucrés et salés à déguster. Cela permet de partir du bon pied avant d’aller arpenter les dédales de rues de cette rive.

Adresse : Galip Dede Caddesi Timarci Sokak | No: 3 Galata

If you want to eat an excellent Turkish breakfast, that we also call Kahvalti, head to this café-restaurant, located on the south of the modern shore. Not only the inside is so cute and bright, but also they serve an amazing breakfast: good and hearty. The price is around 50TL the menu which is quite expensive but you won’t eat all day after that. It was a great friendly moment around plenty of salty and sweet little dishes to taste. It will help to get you off the right start before you go stride this shore mazes of street.

Location: Galip Dede Caddesi Timarci Sokak | No: 3 Galata

22. 360 ISTANBUL

Ce bar/restaurant est l’un des rooftops les plus réputés d’Istanbul parce qu’il offre une vue à 360° sur la ville. J’avais du coup décidé de ne pas en parler parce qu’on peut le retrouver sur à peu près tous les blogs qui parlent d’Istanbul et aussi parce que c’est très cher là-haut (19TL le thé – soit environ 6€) ; mais bon c’était quand même tellement beau que je vous mets juste une petite photo pour vous dire d’aller y faire un tour.

Adresse : Tomtom Mh., İstiklal Cad. Mısır Apt.No:163 K:8, 34433 Beyoğlu/İstanbul
Site internet : www.360istanbul.com

This bar/restaurant is one of Istanbul’s most known rooftops because it has a 360° view on the city. Thus I decided not to talk about it since you can find it on almost all blogs talking about Istanbul and also because it is very expensive up there (19 TL for the tea); but it was so beautiful that I can’t resist publishing a little picture to tell you to stop by.

Location: Tomtom Mh., İstiklal Cad. Mısır Apt.No:163 K:8, 34433 Beyoğlu/İstanbul
Site internet : www.360istanbul.com

23. CUMHURIYET MEYHANESI

Je vous emmène à présent dans un restaurant où nous avons passé une soirée incroyable, le Cumhuriyet Meyhanesi. Le restaurant en lui-même ne paye pas de mine, de l’extérieur comme de l’intérieur. Pourtant c’est là que j’ai passé ma meilleure soirée à Istanbul. Mais pour cela il faut monter au 3e étage, et attention… c’est un étage fumeurs. Oui même si c’est interdit dans les restaurants, ils préfèrent ici payer l’amende et laisser les gens fumer. Etant non fumeuse cela m’a quand même un peu dérangée, même les fumeurs avec qui j’étais n’étaient pas emballés. Mais c’était avant de voir jouer le groupe de musique traditionnelle turque qui se produit en live tous les samedis soirs. Ils passent de table en table demandant aux clients ce qu’ils souhaitent entendre et tout le monde chante, tape des mains, certains dansent même, bref l’atmosphère y est survoltée. Aucun touriste à part nous donc une ambiance très très locale (tout le monde connaissait les paroles des chansons jouées, que des chansons turques traditionnelles, ce qui était très drôle à regarder).

Pour la nourriture c’est mezze et verre de raki. Ils proposent un menu intéressant mais nous avons préféré prendre à la carte et nous avons eu raison car cela aurait été bien trop copieux. Les plats étaient bons mais je n’en garde pas un souvenir mémorable, en même temps j’étais tellement occupée à taper des mains…

Bref allez-y pour voir les stambouliotes célébrer et chanter, et surtout demandez bien l’étage fumeur, promis vous ne le regretterez pas.

Adresse : Hüseyinağa, Sahne Sk. No:47, Beyoğlu, Turquie
Site web : www.tarihicumhuriyetmeyhanesi.com.tr

Now I take you to a restaurant where we spent an amazing evening, the Cumhuriyet Meyhanesi. The restaurant in itself does not look anything special, from outside as well as inside. Yet this is where I spent my best evening in Istanbul. But for that you have to climb to the 3rd floor, and watch out…it’s a smoker floor. Yes, even if it’s forbidden in restaurants, here they rather like paying the fine and let people smoke. Being a non-smoker it bothered me a little, and even the smokers with whom I was weren’t thrilled. But it was before we saw a traditional Turkish music band play, as they do every Saturday night. They go from table to table asking clients what they want to listen and everybody is singing, clap hands, some even dance, in short the atmosphere there is crazy. No tourists except us, then a very local ambiance (everybody knew the lyrics of the played songs, only traditional Turkish songs, which was very fun to watch).

As for the food, it’s about mezze and Raki drinks. They offer an interesting menu but we preferred to take à la carte and we were right because it would have been way too hearty. The dishes were good but I don’t keep an unforgettable memory of it, in the same time, I was too busy clapping my hands…

Anyway, go there to watch Istanbul people celebrate and sing, and most importantly, ask for the smoking floor, I promise you won’t regret it.

Location: Hüseyinağa, Sahne Sk. No:47, Beyoğlu, Turquie
Website: www.tarihicumhuriyetmeyhanesi.com.tr

24. AGA HAMAMI

Une visite à Istanbul ne peut se faire sans un passage au hammam, et justement celui dont je vais vous parler est une bonne alternative entre un beau hammam historique et un hammam pas trop cher (en général c’est l’un ou l’autre). Il s’agit du Ağa Hamamı, situé non loin de la rue Istiklal. Il ne faudra pas manquer l’entrée car il s’agit d’une petite porte avec des escaliers qui mènent en sous-sol. A l’intérieur tout est en pierre, et plutôt chargé d’histoire : construit en 1454 par Mehmet le Conquérant, 7e sultan ottoman, pour son usage privé et celui de ses fils. A ce moment là, le quartier de Beyoglu n’était pas habité et les sultans y venaient pour chasser. Il y fit donc construire un pavillon de chasse et des bains turcs au rez-de-chaussée. A la fin de l’Empire Ottoman en 1923 avec l’instauration d’une République Turque, le lieu est racheté et ouvert au public.

C’est un lieu très agréable, il n’y avait pas trop de monde ce qui était un gros plus. Nous avons appelé 30 minutes avant d’y aller (et nous étions 6 !) et on nous a dit de venir sans problème, donc pas de stress. Par contre le lieu est mixte, mais cela ne nous a pas déranger du tout.  Il y a trois formules proposées, soit le bain seul (70TL = 20€), soit bain + masque à l’argile (90TL = 27€), soit bain + masque + massage (110 TL = 33€).

En arrivant on vous prête un pagne, puis on vous dirige vers les cabines à l’étage pour se changer. Ensuite on vous fait entrer dans une première salle, la plus grande, faite en marbre et vraiment très belle. Ici vous devrez vous rincer avec de l’eau chaude que vous prendrez avec une petite coupelle. L’atmosphère est très moite déjà. Vous pouvez vous allonger sur le gros bloc de marbre au centre de la pièce et vous reposer en attendant que l’on vous appelle pour vous donner le bain. Ensuite on vous dirige dans une petite pièce, là où l’on va vous donner le bain 2 par 2. Deux femmes seins nus nous attendent, et nous aussi devons enlever le haut. Après nous avoir rincées à l’eau, elles prennent les gants de crin et nous frictionnent la peau pour éliminer les peaux morte. Je dois dire que j’ai pas mal souffert, la dame qui s’est occupée de moi était très très énergique et ayant la peau un peu sensible ça m’a un peu brûlé, mais rassurez-vous cela s’estompe ensuite. Elles sortent ensuite une espèce d’énorme éponge (ça doit avoir un nom mais je ne le connais pas) et nous badigeonnent  pour nous nettoyer, et ça c’est super agréable, c’est comme un nuage qui nous recouvre. Enfin elles nous mettent sur un petit tabouret et nous lavent les cheveux (ouais j’ai moins kiffé vu les nœuds que j’ai eu ensuite).

L’on sort, et on va dans la pièce la plus chaude (mais vraiment très très chaude) où je n’ai pas pu rester plus de 7-8 minutes. Et puis on retourne dans la salle d’accueil, où il y a des tapis et coussins au sol, pour se reposer. On nous y offre un thé à la pomme (trop bon) en attendant le masque à l’argile. Je n’ai pas pris le massage mais mes amies qui l’ont pris n’ont pas vraiment aimé, un peu trop énergique à leur gout. Bref le tout n’est que luxe, calme et volupté comme dirait notre ami Baudelaire, et je ne regrette pas d’avoir tenté l’expérience; on en est ressorties propres (ouais vu comme elle m’a frottée je n’avais plus une once de peau morte) et détendues. Je recommande !

Adresse : No:, Kuloğlu Mh., Turnacıbaşı Cd. No:48, 34433 Beyoğlu/İstanbul
Site web : http://www.agahamami.com

Visiting Istanbul can’t be done without going to the hammam, and the one I’m going to talk about is a good alternative between a beautiful historical hammam and a cheap hammam (this is in most cases one or the other). It’s the Ağa Hamamı, located near Istiklak street. Be careful not to miss the entrance because it’s a little door with stairs leading to the underground. Inside everything is made of stone, and charged with history: built in 1454 by Mehmet the Conqueror, 7th ottoman sultan, for its private use and one of its sons. At this time Beyoglu area weren’t inhabited and sultans came there to hunt. Thus he had built a hunting lodge with Turkish bathes at ground floor. At the end of Ottoman empire in 1923 with the establishment of a Turkish Republic, the place is bought and opened to the public.

It’s a very pleasant place, it wasn’t much crowded which was good. We call 30 minutes before going there (and we were 6!) and we have been told to come without worrying. However, the place is mixt, but it didn’t bother us at all. There are three options offered : the bath only (70 TL), the bath + sea clay mask (90TL), bath + mask + massage (110TL).

When you arrive they give you a loincloth and you are directed to the cabins upstairs to change. Then you are entering a first room, the biggest, made with marble and very beautiful. Here you’ll have to rinse yourself up with hot water you’ll take with a cup. The atmosphere is already very clammy. You can lean on the big marble block to rest while you wait for the bath. Then you are directed in a little room, where you’ll have the bath done two per two. 2 half-naked women are waiting for us, and we have to take off the top too. After the rinse us with water, they take the horsehair gloves and rub our skins with it to eliminate dead skin. I have to admit that I suffered, the lady who took care of me was very energetic and as I have a sensitive skin it burnt me a little, but don’t worry it dims after. Then she took out a sort of huge sponge (it has to have a name but I don’t know it) and baste us with it to clean us up, and that is very nice, it’s like a cloud that cover us. Finally they install us on a little stool and wash our hair (yeah I didn’t like it much seen the knots I had after).

We exit the room and go into another room, the hottest (I mean really, really hot) where I could stay only 7-8 minutes. And then we go back to the welcoming room, where there are rugs and cushions on the ground to rest. There they give us apple tea (so good) while we wait for the clay mask. I didn’t pick the massage but my friends did and didn’t like it much, a little too energetic for them. Anyway, the whole thing is just luxury, peace, and pleasure as would say our dear Beaudelaire, and I don’t regret I gave it a try. We came out from there cleaned (yeah see how she rubbed me I didn’t have an ounce of dead skin) and relaxed. I recommend!

Location: No:, Kuloğlu Mh., Turnacıbaşı Cd. No:48, 34433 Beyoğlu/İstanbul
Website: http://www.agahamami.com

25. PALAIS DE DOLMABAHCE / DOLMABAHCE PALACE

Plus au nord de la rive moderne, près du Bosphore, se trouve le Palais de Dolmabahçe qui fut la résidence du Sultan de 1853 à 1922. L’extérieur est vraiment impressionnant, je l’ai trouvé plus beau que le Palais Topkapi mais bon ce n’est absolument pas le même style. Les sultans ont d’ailleurs quitté Topkapi pour Dolmabahçe à l’issue des travaux. 45 000 m² de tapis, lustres, mobiliers, dorures ; 285 pièces ( !) : c’est le plus grand palais de Turquie et ça se voit.

La visite était très longue, c’est visite guidée obligatoire ce qui est intéressant mais bon il y a tellement de pièces à voir qu’à la fin je reconnais que nous en avions marre. Profusion de richesses ostentatoires, alors c’est beau certes, c’est pompeux surtout, et ça pique les yeux beaucoup.

C’est un palais à la décoration à l’occidentale donc très différent de ce qu’on a pu voir jusque là à Istanbul. En vrai ça ressemble à nos palais français…

Mon coup de cœur revient aux portes du palais qui mènent directement sur la mer, et ça j’avoue que c’est magnifique.

Adresse : Dolmabahçe Cd., 34357 Beşiktaş/İstanbul
Site web : http://www.dolmabahcepalace.com

Norther to the modern shore, near the Bosporus, is the Dolmabahçe Palace which was the Sultan’s residence from 1853 to 1922. The outside it really impressive, I found it more beautiful than the Topakpi palace, but this is absolutely not the same style. The sultans left Topkapi for Dolmabahçe when the building was achieved. 45 000 sqm of rugs, chandeliers, furniture, gilding; 285 rooms (!) : this is the biggest Turkish Palace and you can tell it.

The visit was very long, it’s an obligatory guided visit which is interesting  but there are so many rooms to see that à the end I admit that we were bored. Profusion of ostentatious richness, it’s beautiful indeed, pompous mainly, it stings the eyes a lot.

It’s  a palace whose decoration is occidental, hen very different from what we saw in Istanbul until then. Actually it looks like our French palaces…

My crush is for the doors of the palace that lead directly onto the sea, and this is beautiful.

Location: Dolmabahçe Cd., 34357 Beşiktaş/İstanbul
Website: http://www.dolmabahcepalace.com 

III. RIVE ASIATIQUE / ASIAN SHORE

Après le Palais de Dolmabahçe on peut prendre directement le ferry (qu’ils appellent le vapur) pour se rendre sur la rive asiatique.Il faut prendre la station Beşıktaş et s’arrêter à Kadiköy, le trajet est direct. http://www.sehirhatlari.istanbul/tr/seferler/kadikoy-besiktas-359.html

Le ferry en lui-même est une expérience géniale. Une ambiance un peu années 70 à l’intérieur, tables et bancs en bois vous accueillent pour traverser le Bosphore et atteindre l’autre rive. A bord on vous propose des choses à boire, un çay (thé turc) ou un boza (boisson à base de lait fermenté) vous réchaufferont (payant bien sûr). En fait c’est un peu leur bus, mais en mieux quoi. Le trajet coûte littéralement le prix d’un ticket de métro. Et en une demi-heure, on peut mettre un pied sur le continent Asiatique.

Adresse :

After the Dolmabahçe palace you can take a direct ferry boat (they call it Vapur) to reach the Asian shore. You have to go the the Beşıktaş station and stop at Kadiköy, the fare is direct. http://www.sehirhatlari.istanbul/tr/seferler/kadikoy-besiktas-359.html

The ferry in itself is a great experience. A kind of 70s atmosphere inside, with wooden tables and benches  welcoming you to cross the Bosporus and reach the other shore. On board you are offered things to drink, a çay (Turkish tea) or a boza (fermented milk drink) will warm you up (not free of course). Actually it’s quite like a bus to them, except it’s better than a bus. The fare costs literally the price of a subway ticket. And in half an hour, you can put a foot on the Asian continent.   

Location:  

26. KADIKOY

Direction Kadikoy donc, nous y avons passé une petite après-midi à la fin de notre séjour, et nous avons regretté de ne pas y être allés plus tôt pour pouvoir y passer plus de temps. C’est vraiment un chouette endroit ; plein de ruelles très mignonnes, des cafés/bars trop cosy (on avait envie de se poser absolument partout), un marché effervescent, des boutiques sympas. Bref un vrai coup de cœur pour ce quartier de la rive asiatique où il semble faire très bon vivre.

Heading to Kadiköy then, we spent  a little afternoon there at the end of our trip, and we wished we could have gone there earlier so we could spend more time there. It really is a nice place, with a lot of cute little streets, cafes/bars very cosy (we wanted to settle down almost everywhere), a buzzing market, and nice shops. In short, a real crush for this area of the Asian shore where it seems to feels good to live.

LA CARTE DES ADRESSES DONNÉES DANS CET ARTICLE :
THE MAP OF THE ADDRESSES GIVEN IN THIS POST :

[googlemaps https://www.google.fr/maps/d/embed?mid=1v70Hp68CgwCZZFW6H8YUXU–ZNw&w=640&h=480]

Vanessa

4 réflexions sur « 1 semaine à Istanbul. »

  1. je viens de découvrir votre blog par hasard et je n’ai pas l’habitude de laisser des commentaires mais étant donné la qualité des infos cela me parait obligatoire !!! 🙂 merci infiniment ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *